5 mauvaises habitudes à bannir pour une vie de famille plus épanouie

Vous ne savez pas comment devenir une famille ZEN malgré le chaos de la vie? Et si vous commenciez par éliminer les comportements qui nuisent à votre bonheur.

 

La recherche de la zénitude est devenue la quête ultime pour le bien-être du corps et de l’esprit. La plupart d’entre nous croient que le bonheur est lié à la possession et ne pas l’obtenir est gage de souffrance et d’inconfort. L’humain déteste ne pas pouvoir obtenir ce qu’il désire. Il va déployer tout son pouvoir pour la recherche de son plaisir en ne tenant pas compte de son monde interne et externe. Il faut parfois beaucoup de courage pour oser choisir sa vie. Une chose est sûre en ce monde c’est que rien n’est certain. La vie est imprévisible et croire que l’on peut la contrôler est une illusion. Le bonheur ne se trouve pas, il se crée à l’intérieur de chacun d’entre nous. C’est un choix basé sur l’accueil et la relation que nous entretenons avec nous-même. Lorsque nous sommes malheureux c’est un signe que nous avons perdu le contact avec différentes parties de notre être.  Sous le désordre se cache un ordre bien précis pour nous faire bouger et sortir de notre zone de confort. Voici une liste de mauvaises habitudes qui nous privent de l’émerveillement et de la joie de vivre dont chacun d’entre nous avons droit

1- Les fameuses attentes

Durant toute notre vie, nous développons des attentes, des désirs, des espoirs envers nous-même, notre conjoint, nos enfants, nos amis ou à l’égard de d’autres aspects de notre vie. Elles nous emprisonnent dans un espace d’inconfort, d’angoisse et de désespoir. Elles nous figent dans une réalité qui ne nous appartient pas puisqu’elle est positionnée dans le futur. Être en attente ou avoir des attentes nous place dans un état de dépendance vis à de l’autre et nous coince dans un non choix comme si nous n’étions pas partie prenante de notre propre vie. Afin d’être pleinement responsable de soi, je vous suggère d’apprendre à vivre l’instant présent en prenant votre temps pour bien identifier et ressentir vos besoin et vous mobiliser pour y répondre en faisant un choix chaque jour.

 

2- Penser à tout…tout le temps

Penser m’a rendu plus d’une fois inconfortable et anxieuse. Nous vivons dans une société où courir, aller plus vite et vivre du stress sont la norme. C’est comme si ça pouvait nous rendre important et invincible. Les pensées roulent à une vitesse vertigineuse sans que nous puissions en être conscients que le corps n’arrive pas à suivre le mouvement. Il tente de s’activer pour suivre la cadence et fini par s’épuiser à force de ne pas s’arrêter. Il frappe un mur à vouloir tirer un peu trop sur la corde. Nous avons une fausse croyance à l’effet que si nous stoppons la machine, cela équivaut à ne plus se sentir vivant. Nous avons peur de rester clouer au sol, alors nous préférons pousser la machine toujours un peu plus loin. Comment arrêter tout ce vacarme? C’est simple, en faisant un choix dès maintenant d’habiter votre corps et d’être à son écoute. Ça n’a rien à voir avec le fait de cesser de penser ou de faire le vide. Dans cesser de penser, il y a un résultat à atteindre. Être à l’écoute est le plus grand défi que nous puissions réaliser pour ressentir la joie au quotidien. Écouter est lié à ce que nous ressentons à travers tout notre corps. C’est le but ultime de la vie. Ressentir donne accès à notre plein pouvoir et à notre plein potentiel.  Certes, le mental est un outil fantastique si nous l’utilisons de la bonne manière. Le but d’écouter est d’expérimenter la présence. Être complètement là, présent à ce qui se passe, à ce qui nous traverse. C’est créer un espace de vide pour laisser entrer de nouvelles choses sans être contaminé par notre vécu ou par nos croyances et ce qui devrait être.

3- Vouloir être un SUPER PARENT PARFAIT

Le super parent parfait est un concept créé par notre mental pour nous laisser croire que nous devons absolument tout faire pour être digne d’être parent. L’enfant n’a pas besoin d’un superhéros comme parent, il a besoin d’un parent qui inspire confiance, qui n’a pas réponse à tout, qui accepte de se tromper, de commettre des erreurs et surtout d’un parent présent et disponible. Chacun d’entre nous recherchons le lien, la relation et le contact. Qu’est-ce qui est le plus important pour vous? Aimer votre enfant pour ce qu’il fait ou pour ce qu’il est

4- Ne pas prendre du temps pour soi

Respirer, méditer, relaxer, dormir, bien manger, faire de l’exercice… Tout le monde sait que notre être bien dépend de notre capacité de se traiter avec amour et douceur en devenant notre meilleur ami.  Entre ce que nous savons devoir faire et ce que nous faisons, il y a parfois un pas à franchir. Prendre soin de soi n’a pas besoin d’être immense pou extraordinaire. Ce sont les petits gestes à intégrer dans le quotidien qui font toute la différence et pourtant ça semble si difficile à réaliser. Pour atteindre l’équilibre entre nos besoins et ceux de notre famille, nous devons nous occuper de nos plaisirs personnels. Si nous sommes frustrés, découragés, déprimés, nous n’avons pas accès à toutes nos ressources pour faire face au chaos de la vie. Alors qu’attendons-nous pour nous offrir ce dont nous avons le plus besoin.

5- Des règles de vie non définies

Nous avons l’impression que les règles nous limitent et nous coincent dans un espace un peu trop restreint. Pour bien fonctionner en général et vivre en harmonie, nous avons besoin de règle de vie à respecter et de valeurs évocatrices de sens.  Ce sont des codes de conduite qui nous lient les uns aux autres et qui nous offre un sentiment de sécurité. Le Dalaï-Lama grand ambassadeur de l’humanisme dans le monde entier partage sans modération ces 18 règles de vie :

  1. Prenez en compte que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques.
  2. Lorsque vous échouez, n’échouez pas la leçon.
  3. Suivez les trois R du respect de soi, du respect des autres et de la responsabilité pour toutes vos actions.
  4. Rappelez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.
  5. Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement.
  6. Ne laissez pas une petite dispute briser une grande amitié.
  7. Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger.
  8. Passez un peu de temps seul chaque jour.
  9. Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s’envoler vos valeurs.
  10. Rappelez-vous que le silence est parfois la meilleure réponse.
  11. Vivez votre vie avec honneur.
  12. Une atmosphère d’amour dans votre maison est le fondement de votre vie.
  13. Lorsque vous êtes en désaccord avec les êtres chers, concentrez-vous uniquement sur le présent.
  14. Partagez vos connaissances.
  15. Soyez doux avec la terre.
  16. Une fois par an, aussi souvent que possible, allez quelque part où vous n’êtes jamais allé auparavant.
  17. Rappelez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle votre amour pour l’autre dépasse vos propres besoins.
  18. Jugez vos réussites d’après ce que vous avez eu à renoncer pour y arriver.

Alors, quelles sont les valeurs importantes pour vous?

 

VOTRE COACH KARINE

@karinesimardcoaching

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *